Comando Provinciale Vigili del FuocoComando Provinciale Vigili del Fuoco Ufficio per le Attività Sportive


Sei in: Home > Attività sportive > Interforze > Les activités sportives interarmées



Les activités sportives interarmées

ItalianoIngleseSpagnoloTedescoPortogheseRusso
 

À la fin de la première guerre mondiale, le Général américain "Black Jack" Pershing eut l'idée de porter au niveau international les compétitiones sportives militaires et, à Jonville Le Pot, il organisa les Premiers Jeux Interalliés. En 1945, un autre américain, le Général Mac Narney, créa le Conseil des Sports des Forces Alliées, avec 12 Pays adhérents. Le 18 février 1948, à Nice, sur l'initiative de 5 Pays, la Belgique, le Danemark, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas, le C.I.S.M. (le Conseil International du Sport Militaire) fut fondé avec le but de conclure des relations permanentes entre les forces armées du monde entier dans le domaine du sport et de l'éducation physique.
La device qu'on avait choisi "Friendship through sport" (Amitié grâce au sport) en explique, tout à fait, la finalité: celle de donner aux forces armées, à travers le sport, une rivalité exclusivement de compétition. En 1949 même l'Italie entra à faire partie du C.I.S.M., après que la Suède et la Turquie vinrent s'ajouter aux cinq nations fondatrices.
Actuellement le C.I.S.M. travaille dans deux directions: d'un côté il s'occupe des compétitions sportives et de l'autre des programmes de solidarité et assistance.
L'Assemblée Générale est l'autorité suprême du C.I.S.M. et elle représente tous les Pays membres. Chaque année, on la convoque pour fixer les directives et tous les quatre ans, pour élire un Comité executif avec à la tête un Président.
De 1988 (et jusqu'au 2010) l'haute tâche de Président du C.I.S.M. a été confiée, par l'Assemblée Générale, au Gen. Brig. G.d.F. Gianni GOLA, en reconnaissance de ses mérites personnels et de l'engagement profus dans nôtre Pays  en diffusant les idéaux du C.I.S.M. L'organe administratif permanent est le Secrétaire Général, avec siège à Bruxelles. L'activité de chaque sport prevu est entretenu par un Comité Technique.
En outre, le C.I.S.M. s¿occupe aussi de faire connaître les techniques et les sciences sportives. Dans ce but on a créé des organismes adéquat - l'Académie du C.I.S.M. juste après remplacée par le Scientific Sport Center - dont les tâches consistent, aussi bien à organiser des seminaires et des journée d'étude, que à fournir la documentation (brochures, dépliants, vidéos, etc) pour la promotion du sport dans les Forces Armées. Le C.I.S.M. est la seule organisation multi-sportive militaire internationale, qui compte 131 Pays adhérents, qui représentent 40 millions des personnes d'Europe, des Amériques, d'Afrique et d'Asie.
En septembre 1995, 50 ans après la deuxième Guerre Mondiale et à occasion du cinquantième anniversaire de la constitution des Nations Unites, le C.I.S.M. est arrivé à organiser à Rome, les Premiers Jeux Mondiaux Militaires, l'événement le plus attendu et significatif de son histoire.
Dans une seule grande manifestation on a disputé les championnats des 17 sports et on a employé environ 7000 personnes de 87 Pays. L'idée des Jeux Mondiaux Militaires est née pendant le Symposium, organisé par les autorités financières à Ostia en 1993, auquel  les sommets de la direction du C.I.S.M. et les représentants de presque toutes les nations adhérentes avaient pris part.
Depuis quatre ans, la ville de Zagreb a accueilli la Deuxième Édition de ce qui commence à devenir un point de référence pour le sport mondial. La candidature de la ville avait été présentée pendant la réunion générale Européenne à Ostia, en novembre 1997. 70 Pays se sont affrontés dans les 24 championnats prevus par le programme officiel, en tenant celle devise que depuis 50 ans continue à être le phare du travail du C.I.S.M. 

 

 

Traduction faite par - Université de Tor Vergata                      

Faculté de Lettre et Philosophie

Stagiaire - Cours de LINFO

Révision - Cours de LLEA